janvier 27, 2023

Covid. L’OMS demande à Pékin « plus de données et de transparence » après 60 000 décès

2 min read

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé aujourd’hui à la Chine de fournir davantage de données, après avoir enregistré près de 60 000 décès dans les hôpitaux liés à la pandémie de covid-19 depuis la levée des restrictions.

En outre, l’OMS a également appelé à une « plus grande transparence » pour comprendre les origines de la pandémie.

« Plus tôt dans la journée, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est entretenu avec le ministre Ma Xiaowei, directeur de la Commission nationale de la santé de Chine, sur la situation du covid-19 dans le pays », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

Prenant acte de la réunion, l’OMS a appelé à la diffusion publique d’informations sur la situation générale en Chine.

Ces dernières semaines, le directeur général et d’autres responsables de l’OMS ont critiqué la réticence de la Chine à partager des données fiables sur la « vague de covid-19 » qui « balaie le pays ».

L’OMS a souligné qu’elle analysait les informations de début décembre 2022 au 12 janvier 2023 pour mieux comprendre la situation épidémiologique et l’impact de cette « vague de covid-19 en Chine ».

L’organisation a souligné qu’elle avait pris note des « efforts déployés par les autorités chinoises pour renforcer » les soins de santé, notamment les soins intensifs.

La Chine a enregistré près de 60 000 décès dans les hôpitaux liés à la pandémie de covid-19 depuis la levée des restrictions strictes visant à lutter contre la maladie dans le pays il y a un mois, ont annoncé aujourd’hui les autorités.

« Un total de 59 938 [décès] a été enregistré entre le 8 décembre 2022 et le 12 janvier 2023 », a déclaré à la presse le chef de la Commission sanitaire nationale chinoise, Jiao Yahui, précisant que ce bilan ne prend pas en compte les décès survenus en dehors des établissements médicaux.