février 29, 2024

Une mère devenue aveugle après deux accidents vasculaires cérébraux critique ceux qui l’accusent de faire semblant

2 min read

Claire Sisk, qui compte plus de 230 000 adeptes sur TikTok, est devenue aveugle à l’âge de 29 ans et, 14 ans plus tard, elle pointe du doigt ceux qui l’accusent de faire semblant parce qu’elle se maquille elle-même, par exemple.

Claire Sisk, originaire de Hereford au Royaume-Uni, est âgée de 43 ans et a deux enfants. Elle critique aujourd’hui les personnes qui l’accusent de simuler la cécité qui résulte de deux accidents vasculaires cérébraux et qui a commencé lorsqu’elle avait 29 ans.

Après un premier accident vasculaire cérébral (AVC) en avril 2009, la Britannique en a subi un autre cinq mois plus tard, entraînant le développement d’une dégénérescence maculaire, une maladie qui provoque la mort des cellules de l’œil.

« J’ai tout appris pour continuer à être une mère brillante, même si je devenais aveugle », a déclaré Mme Sisk dans l’émission This Morning, en parlant de sa fille qui avait neuf ans à l’époque.

En 2017, et après avoir réalisé qu’elle avait perdu une grande partie de sa vision à la suite d’une dystrophie rétinienne, Sisk a été légalement enregistrée comme aveugle. « J’ai de petits bouts de vision dans le champ périphérique, mais un petit coin gauche [de vision] dans les deux yeux », a-t-elle expliqué.

Pourtant, certains ont accusé la Britannique, qui compte plus de 230 000 adeptes sur TikTok, de faire semblant. « Faire les courses est difficile, et c’est en fait dans un supermarché que j’ai été accusé de simuler ma perte de vue. C’est la raison pour laquelle j’ai commencé à poster sur les médias sociaux », a-t-elle déclaré, expliquant qu’à une occasion, une personne l’a accusée de faire semblant parce qu’elle utilisait un téléphone portable. En réalité, explique Mme Sisk, le téléphone portable l’aidait à faire ses courses, en lisant à haute voix le nom et le prix des produits.

Mais ce n’est pas seulement dans les supermarchés que la Britannique a été confrontée à des personnes qui l’ont accusée de faire semblant. Amoureuse du monde du maquillage, Sisk a publié plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux en se maquillant elle-même, à l’aide d’étiquettes NFC qui permettent de lire à voix haute le nom des produits. Plusieurs internautes l’ont alors accusée de faire semblant, arguant qu’il était impossible de se maquiller en étant aveugle.

J’adore le maquillage et c’est l’une des premières choses que je me suis « recyclée » à faire en tant que personne aveugle », a-t-elle déclaré.